Esteban Ocon est probablement le plus grand espoir français de ces dernières années. (une grosse pensée pour Jules…) À seulement 20 ans, il débarque chez Force India, la meilleure équipe en dehors des top teams (Plus d’info ici). Ayant fait quelques courses pour Manor l’année passée, écurie qui a depuis disparue, il a pu engranger de l’expérience avant d’entamer cette saison 2017. Dans cet article, je vais retracer le parcours du jeune Français, du karting à la Formule 1.

Les débuts en Karting d’Ocon (2004-2011)

Esteban Ocon

Esteban Ocon (Lotus F1 team)

Esteban Ocon débuta le Karting à 4 ans et des poussières. Il commença la compétition en 2004, à l’âge de 8 ans. Ensuite, il participera à quelques championnats locaux avant de courir, en 2006, dans le championnat de France minimes où il terminera 8ème et meilleur débutant. Il remportera cette même compétition l’année suivante avant de s’imposer, en 2008, en catégorie cadets. Il sera ensuite repéré par Gravity, une structure de management sous la coupe d’Eric Boullier (tiens tiens!) en 2009. S’en suivirent deux années de résultats assez modestes avant de finir champion de France KF3 en 2011.

De bonnes performance en monoplace (2012-2013)

Il rejoint en 2012 la Formule renault 2.0, une des anti-chambres de la Formule 1. Après une première année plutôt anonyme, il rejoint l’écurie ART Junior Team pour 2013 et sa saison fût bien meilleure : 3 podiums dont une victoire, à domicile, au Paul Ricard. Il terminera cette saison à la 3ème place, derrière Oliver Rowland et un certain Pierre Gasly, vainqueur du championnat.

La révélation en Formule 3 (2014)

En 2014, Ocon rejoint la Formule 3 au sein du Prema Powerteam. Il réalise un début de saison extraordinaire avec 11 podiums en 12 courses pour sa première saison complète. (Il a participé à quelques courses en 2013)
Son rival pour le titre n’est autre que Max Verstappen, que les fans de F1 connaissent très bien. Verstappen réalisera un retour canon au championnat, remportant 6 courses d’affilées, mais Ocon arrivera à le maintenir à distance et il s’adjugera le titre. Repéré par Mercedes, Lotus et Ferrari, il effectuera des tests en F1 et il participera même à une séance d’essais avec la Lotus E22, à Abu Dhabi.

La confirmation en GP3 et le soutien de Mercedes (2015)

Esteban Ocon Mercedes

Ocon au volant de la Mercedes W07

Il rejoint pour la saison 2015 l’écurie de GP3 ART Grand Prix. Dans le même temps, la structure Gravity est mise en liquidation, et Ocon officialise un accord avec Mercedes. Ocon débute donc sa saison sur les chapeaux de roues, remportant la 1ère course d’emblée. Son rival cette saison sera l’italien Luca Ghiotto. Ghiotto mena le championnat pendant une bonne partie de la saison, avant de se faire rattraper par Ocon qui signa 9 secondes places consécutives. Ocon remportera le titre avec 9 points d’avance.

Pilote de réserve chez Renault (2016)

Pour la saison 2017, il sera prêté à Renault par Mercedes. Pendant les essais privés, il conduira la Renault RS16 ainsi que la Mercedes W07, se montrant assidu et performant. Il participera ensuite au championnat de DTM, avant d’être placé en Formule 1 par Mercedes chez Manor, en remplacement de Rio Haryanto. Ocon montrera de belles choses face à son coéquipier Pascal Wehrlein, jouissant lui même d’une bonne côte dans le paddock. En fin de saison, il est confirmé chez Force India pour 2017, préféré à Wehrlein.

Esteban Ocon

Ocon aux côtés de son équipier chez Force India, Sergio Pérez

Ocon est considéré dans le paddock comme un futur crack de la Formule 1, à un niveau similaire que celui de Max Verstappen. La saison 2017 permettra de se faire une idée sur le réel potentiel du Français, face à Sergio Pérez. Vivement le GP d’Australie!