[Saison 2018]

Max Verstappen est-il trop agressif ?

Gaëtan K., Créateur de F1 Project 4

22 Avril 2018

Max Verstappen connaît un début de saison 2018 difficile. Après 3 Grand Prix, le pilote Néerlandais pointe à la 8ème place du Championnat Constructeurs, avec seulement 18 points au compteur. Le jeune pilote Red Bull multiplie les erreurs de jugement en piste, ce qui l’a conduit à manquer de belles opportunités.

Son équipier Daniel Ricciardo, déjà vainqueur en 2018, semble plus à l’aise avec la RB14 et sa côte sur le marché des transferts ne fait qu’augmenter au fil de ses performances. Le pilote Australien, en partance pour Ferrari ou Mercedes, vit d’ailleurs probablement sa dernière année chez Red Bull.

Verstappen possède une pointe de vitesse et un potentiel hors norme que personne ne peut remettre en question. Malgré tout, Max a du mal a exploiter ses capacités et à canaliser ses émotions depuis le début de la saison. On a pu le voir notamment en Chine, lors de son accrochage avec Vettel évidemment, mais aussi à la radio pendant le 1er tour : https://youtu.be/d2_s0iwj_Ns?t=1m6s

https://www.facebook.com/f1project4/

Le style de Verstappen n’a pas changé

On se souvient évidemment des premières courses de Verstappen avec Toro Rosso, qui ne faisait déjà pas l’unanimité dans le paddock, notamment à cause de sa défense un peu rude. Malgré cela, Max s’est rapidement forgé une réputation et il est devenu l’un des pilotes les plus performants de la grille. Pourtant, ce qui fonctionnait en 2015 ou en 2016 ne marche plus vraiment cette année. Verstappen s’est déjà accroché à deux reprises avec Lewis Hamilton à Bahreïn, puis avec Sebastian Vettel en Chine…

À Baku, dans une semaine, Max va devoir se rattraper en signant le meilleur résultat possible. Toutefois, il faudra être prudent, notamment au départ, s’il veut finir le Grand Prix. L’année dernière, cela avait bien réussi à Ricciardo, qui avait remporté une course folle.

Copyright : Red Bull Media Pool

Le potentiel de Verstappen

Red Bull a clairement décidé de miser sur Verstappen en lui offrant un contrat jusqu’en 2020. C’est certainement pour ça que Ricciardo regarde ailleurs. Pour le moment, Daniel est plus régulier que son équipier, même s’il souffre de la comparaison en qualifications. Si Verstappen a plus de potentiel, rien ne dit qu’il arrivera à se bonifier au fil du temps. C’est pourquoi perdre Ricciardo serait un gros coup dur pour l’écurie Autrichienne. Car pour le moment, c’est bien le pilote Australien qui ramène des points et des trophées à Milton Keynes.

“Je n’ai pas besoin de psychologue. Est-ce que je dors bien ? Oui, je dors toujours bien, merci.” – Max Verstappen

Copyright : Red Bull Media Pool

Le Grand Prix de Chine : Une occasion en or

À Shanghai, Max avait une vraie opportunité de victoire qu’il a tout simplement détruite en harponnant la Ferrari de Vettel. Verstappen était en pneus neufs et il a touché Hamilton, permettant a Ricciardo de le passer. Le pilote Néerlandais a tout simplement laissé un boulevard vers la victoire à son équipier.

Cette précipitation ne caractérise pas vraiment Verstappen. Même s’il est souvent agressif, ses dépassements sont plus ou moins calculés. En Chine, face à Vettel, Max a freiné bien trop tard pour prendre correctement le virage. Verstappen n’est plus un rookie. Il ne peut pas se permettre ce genre d’erreur, surtout au volant d’une Red Bull.

Copyright : Red Bull Media Pool

Conclusion :

Pour répondre à la question du titre, oui, Verstappen est trop agressif, du moins sur les 3 Grand Prix de 2018. Max doit être plus patient pour trouver la bonne ouverture sur ses adversaires. C’est aussi un apprentissage qui pourrait lui permettre de gagner un titre mondial dans le futur. En changeant d’approche, nous pourrions peut-être découvrir un tout autre visage du pilote Néerlandais.

N’oubliez pas de soutenir le site en suivant F1project4 sur Facebook : https://www.facebook.com/f1project4/