[Saison 2018]

Grand Prix d’Espagne : Les notes des pilotes!

Gaëtan K., Créateur de F1 Project 4

13 Mai 2018

Après une course riche en rebondissements à Bakou, il y a deux semaines, nous avons aujourd’hui eu droit à un Grand Prix d’Espagne un peu soporifique. Lewis Hamilton, intouchable ce week-end, a survolé l’épreuve comme il sait si bien le faire. Son équipier Valtteri Bottas a terminé à la 2ème place, assurant le doublé pour Mercedes. Max Verstappen complète le podium.

La Scuderia Ferrari n’a rien pu faire pour contrer les ambitions Allemandes. Sebastian Vettel doit se contenter de la 4ème place tandis que son équipier Kimi Raïkkönen n’a pas pu terminer le Grand Prix à cause d’une perte de puissance de son bloc moteur.

Côté Français, c’est un cauchemar. Romain Grosjean, parti en tête à queue au virage n°2, a accroché son compatriote Pierre Gasly, qui a donc été contraint à l’abandon. Seul Français rescapé à l’issue du premier tour, Esteban Ocon n’a pas rallié l’arrivée, la faute à une casse mécanique.

https://www.facebook.com/f1project4/

Hamilton : 9

Lewis a atomisé tout le monde ce week-end. Si l’écart avec Bottas et Vettel semblait assez faible en qualifications, le pilote Anglais n’a laissé aucune chance à ses rivaux pendant la course. Hamilton termine le Grand Prix d’Espagne avec 20 secondes d’avance sur son équipier, à voiture “équivalente”.

Bottas : 7.5

Le pilote Finlandais a connu une course tranquille, malgré la perte de la seconde place au départ à la faveur de Vettel. Bottas est repassé devant le pilote Ferrari sans avoir grand chose à faire : La Scuderia s’est clairement ratée sur la stratégie de Sebastian.

Verstappen : 7.5

Max réalise enfin une course sans accrocs. Sur un circuit qu’il apprécie (Verstappen a remporté sa première course à Barcelone), le pilote Néerlandais a réussi à conserver sa 3ème place face à Vettel. Il a eu un peu d’aide du pitwall de la Scuderia, mais il a surtout pu compter sur la configuration de la piste : C’est en effet très compliqué de suivre une monoplace à Barcelone.

Copyright : Renault Sport

Vettel : 7.5

Sebastian a réalisé un super départ lors de ce Grand Prix d’Espagne. 2ème après le premier virage, il a semblé manquer de rythme pour conserver cette position face à Bottas et Verstappen. Le pilote Allemand a finalement du s’incliner, mal servi par son équipe, notamment au niveau de la stratégie.

Ricciardo : 6

Daniel était peut-être plus rapide que son équipier, notamment au cours du premier relais. Cependant, il a évolué trop loin de son équipier après son arrêt aux stands : Ricciardo termine à 25 secondes de Verstappen…

Magnussen : 7

Très solide prestation de K-Mag. Même si l’on est pas fan du personnage, il faut reconnaître qu’il porte Haas depuis ce début de saison, face à un Grosjean en grande difficulté. Si seulement il était plus propre en piste…

Sainz : 7

Encore une belle performance signée Carlos Sainz. Ce n’était pas évident avec un moteur Renault. Mais il a bien tenu son rang lors de ce Grand Prix d’Espagne. Le pilote Renault ramène de bons points dans l’optique des deux championnats.

Alonso : 7

Bon Grand Prix pour Alonso, qui continue de marquer des points cruciaux pour Mclaren. L’Espagnol porte l’écurie depuis un bon moment déjà. Il serait peut-être temps de lui fournir une voiture à la hauteur de son talent?

Pérez : 6.5

Sergio a réalisé une course solide après son excellent GP à Bakou. Le pilote Mexicain aurait difficilement pu faire mieux. L’écart avec Ocon continue de s”accroître.

“Je ne sais pas combien de fois Grosjean part à la faute dans un week-end. Quand il le fait tout seul ça va, mais quand il emporte d’autres pilotes avec lui, non, ça ne va pas.Nico Hülkenberg.

Copyright : Daimler

Leclerc : 8

Ce n’est peut-être qu’une dixième place pour certains, mais la course de Charles Leclerc est digne d’un futur grand pilote. Le Monégasque s’est battu avec Alonso et Pérez tout au long du Grand Prix, avec une voiture inférieure. Ce point est très important pour la suite de sa saison.

Stroll : 6.5

Lance échoue à la porte des points au volant d’une monoplace catastrophique. C’est difficile pour le pilote Canadien de se distinguer cette saison. Mais il a réalisé au cours de ce Grand Prix d’Espagne une belle performance.

Hartley : 5

Hartley s’est fait dominé par son équipier ce week-end. Sur le circuit catalan, Brendon n’était pas vraiment à l’aise. Des rumeurs courent sur son remplacement par Pascal Wehrlein pour le reste de la saison. Ce serait dommage car il n’a pas encore montré toutes ses capacités.

Ericsson : 4

À contrario de son équipier, Marcus n’a pas pu ramener la voiture dans les points. C’était un week-end très discret pour le pilote Suédois. Comme d’habitude, des performances en dents de scie.


Sirotkin : 3

Nul part par rapport à Stroll, Sirotkin a rendu une bien pâle copie lors de ce Grand Prix d’Espagne. C’est difficile de voir Williams réduite à ça, alors qu’ils montaient sur le podium régulièrement il y a quelques années.

Vandoorne : DNF

Stoffel ne peut pas faire grand chose face à son équipier. Alonso est dans tout les coups depuis le début de la saison, tout en tirant le maximum à chaque course. C’est compliqué pour Vandoorne de se mettre en avant. Alors si en plus, la fiabilité n’est pas au rendez-vous…

Ocon : DNF

Cela fait deux abandons en deux courses pour Esteban, qui vit probablement l’un de ses moments les plus difficiles depuis son arrivée en Formule 1. Ocon doit rebondir dès la prochaine course, à Monaco, pour ne pas se laisser distancer par Pérez au Championnat.

Copyright : Mclaren

Raïkkönen : DNF

Kimi n’est vraiment pas verni depuis le début de cette saison 2018. Toutefois, il semblait un cran en dessous de son équipier à Barcelone. Serait-ce une conséquence du changement de la bande de roulement des pneus Pirelli ?

Hülkenberg : DNF

Nico a été l’auteur d’un bon départ lors de ce Grand Prix d’Espagne. Il ne peut éviter la voiture en perdition de Grosjean. Un week-end à oublier pour l’Allemand.

Gasly : DNF

Pierre est dans la même situation qu’Hülkenberg. C’est dommage car il pouvait peut-être jouer les points (ça aurait été difficile, soyons honnêtes).

Grosjean : DNF

Romain est clairement fautif sur l’accrochage du départ, même si il est vrai que Magnussen a réalisé une manœuvre un peu abrupte. Le Français doit rapidement se ressaisir dès Monaco.

N’oubliez pas de soutenir le site en suivant F1project4 sur Facebook : https://www.facebook.com/f1project4/