[Saison 2018+]

Fernando Alonso : Une ultime opportunité ?

Gaëtan, Créateur de F1 Project 4

18 Février 2018

Fernando Alonso est indéniablement l’un des meilleurs pilotes de ces 15 dernières années. L’Espagnol a marqué l’histoire du sport et de son pays en remportant deux titres avec Renault en 2005 et 2006.

Dans des circonstances plus favorables, le “Taureau des Asturies” aurait pu en ajouter deux ou trois de plus à son palmarès, notamment en 2007, 2010 ou encore en 2012. Cette dernière saison est d’ailleurs la plus aboutie de sa carrière en terme de pilotage.

Après trois saisons difficiles passées en fond de grille, Alonso compte bien se relancer en 2018 grâce au nouveau partenariat moteur entre Mclaren et Renault. À la recherche d’une victoire depuis 5 ans, le pilote Espagnol a donc de grands espoirs pour cette année.

N’oubliez pas de soutenir F1 Project 4 en rejoignant la page Facebook : https://www.facebook.com/f1project4/

Le moteur Renault peut-il permettre à Alonso de se battre pour le titre en 2018 ?

Mclaren et Alonso ont tenu Honda pour responsable du long passage à vide de l’écurie. En effet, depuis 2015, l’équipe basée à Woking n’a pas signé le moindre podium. Entre problèmes de fiabilité et de performance, le moteur Honda n’a jamais semblé être à la hauteur du bloc Renault et encore moins du Mercedes. La faute a un concept “taille zéro” qui n’aura jamais réussi à compenser le déficit de puissance qu’il engendrait.

En changeant de motoriste, Mclaren veut prouver que son chassîs est l’un des meilleurs de la grille. Équipée du moteur Renault, la nouvelle MCL33 aura pour objectif de renouer avec le succès. D’après Éric Boullier, le motoriste Français ferait déjà gagner une seconde au tour à la nouvelle monoplace de l’écurie Britannique. Cependant, cela paraît trop juste pour se battre avec Mercedes et Ferrari dès 2018… Nous aurons un début de réponse après les essais hivernaux.

Mclaren de retour au top en 2018? : https://f1project4.com/saison-2018-mclaren-renault-retour-top/

Copyright : Mclaren

L’engagement en wec : Bonne ou mauvaise idée ?

Si vous n’êtes pas encore au courant, Fernando Alonso jouera sur deux tableaux en 2018. En plus d’une saison de Formule 1 déjà bien remplie avec 21 Grand Prix, le pilote Espagnol part à la conquête des 24h du Mans avec Toyota. Son objectif? La triple couronne (gagner les 24h du Mans, les 500 miles d’Indianapolis ainsi que le Grand Prix de Monaco), symbole de polyvalence et de longévité chez un pilote.

Le pilote Espagnol va donc devoir trouver les ressources nécessaires pour participer à deux Championnats. Si il n’y a aucun doute sur son niveau de pilotage, Alonso va toutefois devoir s’acclimater à la Toyota LMP1. De plus, avec le retrait de Porsche du WEC et donc des 24h du Mans, les Japonais ont un boulevard devant eux pour la victoire finale. Et Alonso compte bien en profiter.

Mclaren, qui a laissé son pilote s’engager avec une autre équipe, (ce qui était sûrement une des conditions posées par Fernando pour signer un nouveau contrat) pense qu’Alonso n’en tirera que du positif. Sa détermination à remporter le titre mondial en Formule 1 resterait donc inchangée.

“Nous repartons de zéro. Le moteur Renault, nous l’avons mis au simulateur et nous savons déjà ce que nous avons gagné rien qu’en changeant de propulseur.” –

Eric Boullier.

MClaren-Renault, le dernier projet en F1 pour ALonso ?

En tant que pilote, à 36 ans, Fernando Alonso n’est pas encore sur le déclin. Le pilote Espagnol a quelques années devant lui. Motivé par ce nouveau projet, il ne laissera pas une dernière occasion d’être titré lui filer entre les doigts. Si Alonso remporte un 3ème Championnat du Monde en 2018, 2019 ou bien en 2020, il deviendrait le pilote ayant le plus attendu entre deux titres mondiaux. C’est un vrai symbole de sa longévité.

Alonso devrait finalement terminer sa carrière en Formule 1 chez Mclaren. Au final, c’est assez surprenant… Qui aurait pu prédire une telle trajectoire depuis son départ de l’écurie Britannique, en 2007 ? “El Nano” paye ses mauvais choix de carrière même si, comme il le repète souvent, ses décisions semblaient toujours être les meilleures possibles au moment où il les a prises.

La question, c’est maintenant de savoir si le project Mclaren-Renault lui donnera une opportunité de titre à court/moyen terme. Alonso devra peut-être prendre son mal en patience pendant encore quelques saisons…

Copyright : Mclaren

Un troisième titre permettrait à alonso de prendre une autre dimension

Avec un 3ème titre, le pilote Espagnol pourrait rejoindre d’illustres pilotes tels que Niki Lauda, Jackie Stewart ou encore Ayrton Senna, qui est considéré comme l’un des meilleurs pilotes de l’histoire du sport. Ce titre mondial aurait un énorme impact sur son palmarès, plus de 12 ans après son dernier Championnat du monde.

Pour Mclaren aussi, cela constituerait une belle histoire. Avec un seul titre en presque 20 ans, l’équipe Britannique ne ménage pas ses efforts pour mettre fin à cette disette…

Copyright : Mclaren

Conclusion

Il est à peu près établi, sauf incroyable surprise, qu’Alonso et Mclaren ne devraient pas gagner le titre en 2018. Toutefois, l’écurie Britannique va grandement réduire l’écart avec Mercedes et Ferrari. Avec un package intéressant, le podium ne semble plus inaccessible, et ce n’est déjà pas si mal.

Dans les années qui suivent, cela pourrait par contre devenir une réalité. Mclaren devra innover et prendre des risques sur la conception de sa monoplace, tout en comptant sur Renault pour leur fournir un moteur à la hauteur de leurs ambitions.

N’oubliez pas de soutenir F1 Project 4 en rejoignant la page Facebook : https://www.facebook.com/f1project4/